Pfizer va lancer en France un générique du Viagra

mercredi 12 juin 2013 12:04
Tags : marketing

Le groupe pharmaceutique Pfizer a annoncé mercredi qu'il allait lancer en France son propre générique du Viagra (sildénafil) le 22 juin, date de l'expiration dans le pays du brevet protégeant ce médicament des troubles de l'érection.

Seule différence visible: Pfizer a décidé de réserver au Viagra sa couleur bleue emblématique, et le comprimé générique sera quant à lui blanc.

"Nous allons lancer notre propre générique de Viagra, le jour de la perte de brevet" sous le nom de Sildénafil Pfizer, a expliqué à la presse Michel Ginestet, président de Pfizer France.

Le générique sera produit dans "les mêmes chaînes de fabrication" que le Viagra, avec "exactement les mêmes contrôles, les mêmes process, les mêmes ingrédients", a-t-il souligné.

Le produit sera fabriqué dans l'usine d'Amboise (Indre-et-Loire), qui produit déjà le Viagra pour la majeure partie du monde. La présentation de la boîte de comprimés sera la même, au nom près.

Pfizer France s'attend à une perte de volume de ventes, les génériques devant prendre une part du marché, mais entend montrer qu'il reste "impliqué" dans le traitement de la dysfonction érectile après avoir été le premier laboratoire proposant un traitement oral spécifique pour cette pathologie.

Interrogé sur le prix du générique, M. Ginestet a simplement indiqué que le Sildénafil Pfizer sera "moins cher que le Viagra". Il a rappelé que le Viagra, délivré uniquement sur prescription médicale, n'est pas remboursé et qu'il y a donc "une liberté totale de prix de tous les acteurs de la chaîne", incluant les grossistes et les pharmaciens.

Selon le président de Pfizer France, "une dizaine de fabricants" ont déposé une demande de mise sur le marché pour des génériques du Viagra en France. Le taux de substitution d'un médicament de marque par un générique est généralement de l'ordre de 80%.

En France, le Viagra a représenté en 2012 un chiffre d'affaires de 26 millions d'euros pour Pfizer, soit 2% des ventes totales d'environ 1,3 milliard d'euros. Au niveau mondial, les ventes de Viagra, qui est commercialisé dans 120 pays, ont atteint 2 milliards de dollars en 2012 (3,5% du total du groupe).

Outre la France, le brevet du Viagra va tomber quasiment partout en Europe à la fin du mois, mais il a déjà expiré dans certains pays comme la Finlande.

Aux Etats-Unis, le brevet est protégé jusqu'en 2020 suite à une décision de justice, mais Pfizer a perdu des procédures au Brésil et au Canada.

Pfizer a pour stratégie de mettre sur le marché son propre générique à chaque perte de brevet important, a souligné M. Ginestet. L'an dernier, le laboratoire avait ainsi lancé en France un auto-générique de son produit anti-cholestérol Tahor/Lipitor (atorvastatine).

Le Viagra a obtenu son autorisation en mars 1998 aux Etats-Unis, puis en septembre 1998 en Europe. En France, il est depuis le 16 octobre 1998.

La dysfonction érectile est "une pathologie à part entière" et qui est "fréquente", concernant un homme sur trois de plus de 40 ans, a indiqué le Dr Bruno Valtier, directeur médical des "produits établis" de Pfizer France.

En près de 15 ans, ce médicament a été pris par 37 millions de patients dans le monde, dont 1 million en France, a-t-il précisé.

A l'occasion du lancement du générique du Viagra, l'un des principaux médicaments contrefaits, Pfizer France a annoncé le lancement d'une campagne sur internet sur "les dangers" de "l'achat en ligne de médicaments contrefaits".

Roslan Rahman, © 2013 AFP



© Ma santé facile, 2017. Contact | Plan du site | Respect de la vie privée et Mentions légales