Alcool et drogues : 50 % des accidents de la route !

Par Isabelle Eustache le 05 Août 2014
L’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) vient de publier son baromètre sur le comportement des usagers de la route. On y apprend que la vitesse est toujours la principale responsable des accidents, suivie de l’alcool et des drogues. Mais la conduite sous l’emprise de la drogue progresse de façon inquiétante : elle est aujourd’hui impliquée dans un accident sur cinq !

Selon les chiffres de la Sécurité routière, le nombre d’accidents reste relativement stable, mais les accidents graves sont en augmentation : + 3,8 % de mortalité routière et + 5,4 % de blessés graves.

En 2013, l’alcool a été impliqué dans 29 % des accidents mortels et les stupéfiants dans 21 %. Au final, à eux deux ils génèrent la moitié des accidents de la route.

Plus inquiétant, les stupéfiants au volant sont en nette progression : en 2013, le taux de dépistages positifs a encore progressé, il est de 41,2 % et de 20 % après un accident mortel.

Les drogues les plus souvent consommées au volant ne sont pas indiquées par l’ONISR. On sait cependant que le cannabis est fréquemment impliqué (deux fois plus de risques d’accident) et que l’alcool est très souvent associé à la prise de drogue (risque multiplié par 14). La consommation de cocaïne est aussi en hausse (risque multiplié par 8) car elle aide à rester éveillé au volant.

Drogues et alcool sont des substances particulièrement dangereuses au volant. Elles altèrent la concentration, diminuent le temps de réaction et ralentissent les réflexes.

Sachez que les effets de ces drogues sont longs à se dissiper : ils durent par exemple plus de 4 heures sous cocaïne ou extasy, voire 6 heures avec le cannabis.

Tout au long de l’été, les contrôles vont se multiplier. Quels sont les peines encourues ? Retrait de 6 points de permis, peine d’emprisonnement de 2 ou 3 ans si alcool, amende de 4.500 euros pouvant aller jusqu’à 9.000 euros si cumul avec l’alcool, stage de sensibilisation, peine de travail d’intérêt général, interdiction de conduire quel que soit le type de véhicule.

Carte Blanche Santé
Source:
Baromètre de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière, http://www.securite-routiere.gouv.fr/la-securite-routiere/l-observatoire-national-interministeriel-de-la-securite-routiere, juin 2014.

Crédit image : Fotolia.com © Pixel & Création

Les dernières actus :

Les appareils auditifs se recyclent !


mardi 21 novembre 2017 08:55
Votre ancien appareil auditif ne vous est plus d’aucune utilité ? Il peut se...

Moins d’obésité quand les pères s’occupent de leur enfant


mardi 21 novembre 2017 08:55
Quand les pères participent à l’éducation des enfants, le risque d’obésité...

Hypertension pendant la grossesse, un risque d'AVC par la suite


mardi 21 novembre 2017 08:54
Première cause de handicap acquis des adultes, les accidents vasculaires cérébraux...

Le rugby, comme le foot, expose aux commotions cérébrales


mardi 21 novembre 2017 08:54
On savait déjà qu'en faisant des « têtes », les joueurs de football s'exposaient...

Manque de vitamine C, le scorbut est de retour !


mardi 21 novembre 2017 08:54
Le scorbut est une carence en vitamine C qui touchait, autrefois, les marins...




© Ma santé facile, 2017. Contact | Plan du site | Respect de la vie privée et Mentions légales