Baclofène (alcoolo-dépendance) : autorisé et remboursé !

Par Dr Philippe Presles le 17 Juin 2014
Après avoir délivré une recommandation temporaire d’utilisation (RTU) permettant aux médecins de prescrire le Baclofène pour traiter l'alcoolisme, les autorités viennent enfin d’accorder le remboursement de ce célèbre médicament dans le cadre du traitement de la dépendance à l'alcool.

Le Baclofène est un décontractant musculaire rendu célèbre par le cardiologue Olivier Ameisen qui a réussi à combattre son alcoolisme grâce à ce médicament. C’est ainsi que depuis 2008, le Baclofène a été prescrit en dehors de son autorisation de mise sur le marché (hors AMM) par de nombreux médecins à quelque 50.000 patients. Ce n’est qu’en avril 2012 que l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Ansm) a reconnu les bénéfices cliniques de ce traitement contre l’alcoolo-dépendance. Un an plus tard, sous la pression des médecins qui veulent alors sortir de l'illégalité lorsqu’ils prescrivent du Baclofène et qui mesurent les conséquences graves de ce retard pour les malades qui seraient sensibles au Baclofène, l’Ansm annonçait une autorisation prochaine. C’est chose faite depuis mars 2014 : le Baclofène dispose désromais et pour une durée de trois ans d’une recommandation temporaire d’utilisation (RTU). Autrement dit, les médecins peuvent officiellement, au cas par cas et après échec des autres traitements disponibles, prescrire du Baclofène à leurs patients pour traiter l’alcoolisme. Restait à acter son remboursement, fixé à 30 % par un arrêté publié au Journal Officiel du 13 juin 2014. Ce remboursement n’est pas négligeable sachant que le dosage nécessaire peut aller jusqu’à 120 mg par jour et qu’une boîte de 30 comprimés de 10 mg coûte entre 5 et 7 euros…

Comme précisé par Marisol Touraine, Ministre de la Santé, « la France est ainsi le premier pays à reconnaître la réalité de l'utilisation de ce médicament et son efficacité dans la lutte contre l'alcoolisme ».

Carte Blanche Santé
Source:
Communiqué du Ministère de la Santé, 13 juin 2014, http://www.social-sante.gouv.fr/actualite-presse,42/communiques,2322/marisol-touraine-autorise-le,17341.html. Ministère de la Santé, 14 mars 2014, http://www.social-sante.gouv.fr/actualite-presse,42/communiques,2322/baclofene-marisol-touraine-se,17170.html.
Crédit image : Fotolia.com © Kzenon

Les dernières actus :

Les appareils auditifs se recyclent !


mardi 21 novembre 2017 08:55
Votre ancien appareil auditif ne vous est plus d’aucune utilité ? Il peut se...

Moins d’obésité quand les pères s’occupent de leur enfant


mardi 21 novembre 2017 08:55
Quand les pères participent à l’éducation des enfants, le risque d’obésité...

Hypertension pendant la grossesse, un risque d'AVC par la suite


mardi 21 novembre 2017 08:54
Première cause de handicap acquis des adultes, les accidents vasculaires cérébraux...

Le rugby, comme le foot, expose aux commotions cérébrales


mardi 21 novembre 2017 08:54
On savait déjà qu'en faisant des « têtes », les joueurs de football s'exposaient...

Manque de vitamine C, le scorbut est de retour !


mardi 21 novembre 2017 08:54
Le scorbut est une carence en vitamine C qui touchait, autrefois, les marins...




© Ma santé facile, 2017. Contact | Plan du site | Respect de la vie privée et Mentions légales