Des huiles essentielles « anti poux » peuvent stimuler le développement des seins des enfants !

Par Dr Nathalie Szapiro le 25 Décembre 2017
Utilisées en maternelle et en primaire, en prévention des infestations par les poux, les huiles essentielles de lavande ou d'arbre à thé pourraient favoriser les poussées mammaires en cas d'usage prolongé. Quelques rares cas de petits garçons ayant vu leurs seins pousser (gynécomastie), ont effectivement été décrits dans la littérature.

Les médecins soupçonnent ces huiles essentielles d'avoir un effet « estrogène – like », c'est-à-dire, de mimer l'action des hormones estrogènes. Des chercheurs américains qui avaient testé les effets de ces deux huiles essentielles sur des lignées de cellules humaines sensibles aux estrogènes étaient d'ailleurs parvenus à cette conclusion.

Réversibilité des symptômes
Les quelques garçons victimes de poussées mammaires après usage répété de ces huiles essentielles ont vu leurs symptômes régresser une fois ces traitements arrêtés. Cependant, ces exemples rappellent que les huiles essentielles, composées de principes actifs très puissants, n'ont rien de produits anodins. Elles sont donc à utiliser avec une très grande prudence, en particulier chez les enfants.

En pratique
Ces huiles essentielles n'ont pas pour vocation à être appliquées directement sur la peau de l'enfant (ni sur son cuir chevelu), mais plutôt sur un chouchou, un bonnet, etc. Leur usage doit rester très limité dans le temps et surtout, il faut apprendre aux enfants les bons réflexes pour éviter les poux : pas d'échange de bonnets ou d'écharpes ou de manteaux à capuche. Il faut enfin privilégier les coiffures où les cheveux ont moins de risque de rentrer en contact avec d'autres chevelures en période d'épidémies, comme les tresses serrées, les chignons de danseuses, etc. Et si malgré tout, infestation de poux il y a, il est plus sage de s'en débarrasser par des moyens mécaniques tels que le peigne à poux et les shampooings à base de diméticone qui étouffent le pou !

Carte Blanche Santé
Source:
- Produits anti-poux : soupçons sur les huiles essentielles», 24/11/17, http://www.60millions-mag.com/2017/11/24/produits-antipoux-soupcons-sur-les-huiles-essentielles-11458
- Centre antipoison de Lille : «Alerte, intoxications aux huiles essentielles», 2016, http://cap.chru-lille.fr/PS/module9/teletox-2016-HE.pdf.
- Prescrire : «Poux de tête, diméticone et peigne fin en premier choix», 01/04/17, http://www.prescrire.org/Fr/3/31/52995/0/NewsDetails.aspx?page=8
Crédit image : Adobe stock

Les dernières actus :

Les lunettes anti lumière bleue semblent améliorer le sommeil


lundi 25 décembre 2017 19:15
De plus en plus d'études accusent les lumières bleues émises par les ampoules LED...

Les enfants hyperactifs ont besoin de bouger pour apprendre


lundi 25 décembre 2017 12:14
Rien n'énerve davantage des parents (ou des enseignants) que de voir un enfant...

Mal à l’oreille : est-ce forcément une otite ?


lundi 25 décembre 2017 12:14
Les douleurs aux oreilles sont fréquentes et parfois très intenses. L’otite en est...

Tabac : 10 euros le paquet en 2020 !


lundi 25 décembre 2017 12:13
C’est acté, le prix du tabac va encore augmenter et atteindre les 10 euros le...

Ne brossez pas votre langue tous les jours !


mardi 19 décembre 2017 12:13
Faut-il brosser sa langue, tout comme on se brosse les dents ? Cette question,...




© Ma santé facile, 2018. Contact | Plan du site | Respect de la vie privée et Mentions légales