Luminothérapie : aussi utile dans les troubles bipolaires

Par Dr Nathalie Szapiro le 24 Octobre 2017
Déjà utilisée avec succès dans la dépression saisonnière - concernant 4 % des Français, particulièrement sensibles au manque d’ensoleillement en automne - la luminothérapie consiste à s’exposer à une forte lumière le matin au réveil, avec une lampe spéciale.

Selon une nouvelle étude  américaine, la luminothérapie s'avérerait également intéressante dans les troubles bipolaires, mais à condition d'y recourir plus tardivement dans la journée.

Chez des personnes atteintes de troubles bipolaires, en phase de dépression :
Pour parvenir à ces conclusions, des chercheurs Américains ont mené une étude chez 46 personnes atteintes de troubles bipolaires, traversant un épisode de dépression sévère à modérée, sans signe maniaque associé et pour lequel elles recevaient des médicaments stabilisateurs de l'humeur. Assignées en deux groupes, ces personnes recevaient sans le savoir, soit un vrai traitement par lumière blanche de 7.000 lux entre midi et 14 heures (en augmentant progressivement de quart d'heure en quart d'heure jusqu'à atteindre deux heures de traitement) pendant 6 semaines, soit une lumière blanche placebo n'émettant que 50 lux.

Une efficacité indéniable
A l'issue de cette étude, 68 % des personnes du groupe réellement traité par luminothérapie était en rémission (dépression minimale ou retour à une humeur normale) contre 22 % seulement dans le groupe placebo, ce qui est évidemment très intéressant comme résultat. Et comme l'exposition s'est faite de façon très progressive, aucune recrudescence des signes maniaques, n'a été notée dans le groupe traité par luminothérapie (ce qui peut se produire en cas d'exposition maximale d'emblée).

En pratique
Dans la mesure où il est assez simple de suivre une luminothérapie à domicile et que sa tolérance est bonne, voici une nouvelle qui pourrait faciliter la vie des personnes atteintes de troubles bipolaires, en accord avec leur psychiatre.

 

Carte Blanche Santé
Source:
The American Journal of Psychiatry : «Adjunctive bright light therapy for bipolar depression : a randomized double blind placebo controlled trial», D. K. Sit et al., 03/10/17, http://ajp.psychiatryonline.org/doi/10.1176/appi.ajp.2017.16101200.
Crédit image : AdobeStock

Les dernières actus :

Cinq conseils pour un appareil dentaire impeccable


mardi 24 octobre 2017 11:55
Un appareil dentaire bien entretenu et bien fixé, c’est important tant pour la...

L'excès de sel double le risque d'arrêt cardiaque


mardi 24 octobre 2017 11:55
Le sel a déjà été accusé à maintes reprises de faire le lit de l'hypertension...

Consommation de cannabis chez les adolescents : danger !


mardi 24 octobre 2017 11:55
Selon l'Observatoire Français des Drogues et Toxicomanies (OFDT), aujourd'hui, près...

Conseils pratiques pour bien nettoyer le nez du nourrisson


mardi 24 octobre 2017 11:55
Un nez bien dégagé, désencombré de sécrétions permet au nourrisson de bien...

Des images fixes ou animées peuvent-elles rendre malades ?


mardi 17 octobre 2017 11:55
On sait déjà depuis longtemps que les stroboscopes des discothèques pouvaient...




© Ma santé facile, 2017. Contact | Plan du site | Respect de la vie privée et Mentions légales