Maladie de Parkinson, 4 fois plus de mélanomes

Par Dr Catherine Solano le 22 Août 2017
Si dans votre entourage une personne se trouve atteinte de la maladie de Parkinson il est important de veiller à ce qu’elle se méfie du soleil et qu’elle protège correctement sa peau.. En effet, la maladie de Parkinson multiplie par 4 le risque de développer un mélanome.

La maladie de Parkinson expose au mélanome et vice-versa

Au cours de cette étude de la Mayo Clinic aux États-Unis, des chercheurs ont sélectionné sur dossiers médicaux 974 personnes atteintes de la maladie de Parkinson et 2.900 sujets témoins. 

En comparant le nombre total de cas de mélanomes diagnostiqués (1.500) dans ces deux populations, ils établissent une relation entre ces deux maladies : les personnes atteintes de la maladie de Parkinson ont 3,8 fois plus de risques de développer un mélanome que les sujets indemnes de la maladie de Parkinson. L’inverse est également vrai puisque les personnes touchées par un mélanome ont 4,2 fois plus de risque de développer une maladie de Parkinson par rapport aux sujets témoins.

Le mélanome, un cancer de la peau
Le mélanome est le cancer de la peau le plus grave, mais il n’est pas une fatalité ! Si l’existence de facteurs génétiques est indéniable dans la survenue de ce cancer, les facteurs comportementaux jouent un rôle essentiel, à commencer par l’exposition excessive au soleil et l’absence de protection solaire. Les personnes atteintes de la maladie de Parkinson sont donc invitées encore plus que les autres à se protéger des UV. Par ailleurs, sachant que plus un mélanome est détecté tôt, plus les chances de guérison sont élevées, il est important de surveiller très régulièrement sa peau à la recherche d’une tache ou d’un grain de beauté qui évolue en forme, taille, couleur. L’idéal est aussi de faire inspecter souvent sa peau par un dermatologue. À l’inverse,  les personnes atteintes d’un mélanome doivent également se faire suivre par leur médecin en raison d’un risque accru de maladie de Parkinson.

Carte Blanche Santé
Source:
Lauren A. Dalvin et coll., Parkinson Disease and Melanoma, Mayo Clinic Proceedings, July 2017, Volume 92, Issue 7, Pages 1070–1079, DOI: http://dx.doi.org/10.1016/j.mayocp.2017.03.014.
Crédit image : AdobeStock

Les dernières actus :

Les appareils auditifs se recyclent !


mardi 21 novembre 2017 08:55
Votre ancien appareil auditif ne vous est plus d’aucune utilité ? Il peut se...

Moins d’obésité quand les pères s’occupent de leur enfant


mardi 21 novembre 2017 08:55
Quand les pères participent à l’éducation des enfants, le risque d’obésité...

Hypertension pendant la grossesse, un risque d'AVC par la suite


mardi 21 novembre 2017 08:54
Première cause de handicap acquis des adultes, les accidents vasculaires cérébraux...

Le rugby, comme le foot, expose aux commotions cérébrales


mardi 21 novembre 2017 08:54
On savait déjà qu'en faisant des « têtes », les joueurs de football s'exposaient...

Manque de vitamine C, le scorbut est de retour !


mardi 21 novembre 2017 08:54
Le scorbut est une carence en vitamine C qui touchait, autrefois, les marins...




© Ma santé facile, 2017. Contact | Plan du site | Respect de la vie privée et Mentions légales