Passer les frontières avec ses médicaments

Par Dr Catherine Solano le 06 Juillet 2015
Il n’est pas toujours facile de voyager quand on suit un traitement médical. Et quand on part en avion à l’étranger, la première difficulté peut se produire dès le contrôle des bagages : la règlementation très stricte ne permet pas de transporter certains produits et dans les bagages à main les produits liquides sont interdits.

Avant de partir, il faut consulter son médecin et l’informer des projets de vacances ou déplacements : lieu de destination, durée et conditions de séjour. Cela lui permet de réévaluer le traitement en cours et de l’adapter si nécessaire. En plus de fournir une ordonnance contenant tous les médicaments indispensables, il vérifie l’état vaccinal et propose d’autres préventions selon le pays visité (autres vaccins, traitement contre le paludisme). Il est important de lui demander d’indiquer sur l’ordonnance le nom des médicaments en dénomination commune internationale (nom chimique du médicament) au cas où il soit nécessaire d’en acheter à l’étranger. Il peut être bon, éventuellement, d’y joindre une lettre explicative sur la maladie et sur le traitement. Ces documents sont à garder toujours sur soi dans le bagage à main, jamais dans la valise en soute : on peut en avoir besoin à l’aéroport.

Il est bon de penser à emporter la quantité nécessaire de médicaments pour toute la durée du séjour, et même d’en prévoir un peu plus en cas de contretemps sur place. Prévoir aussi dans son bagage cabine les médicaments nécessaires pour la durée du voyage et un peu plus en cas de départ retardé ou si le trajet s’avère plus long que prévu. Ne pas oublier non plus de conserver à portée de main les traitements de crise, au cas où et pour se rassurer.

Il faut tenir compte des conditions de transport. Certains médicaments ne supportent pas les températures très basses régnant dans la soute. Il convient donc de bien lire les notices de chaque médicament et si nécessaire les garder avec soi en cabine. C’est là que l’ordonnance pourra être nécessaire afin de justifier de la nécessité de ces produits (voire de seringues pour les personnes diabétiques, par exemple, lors du passage de la douane). De même, les liquides supérieurs à 100 ml étant interdits, il est impossible de les emporter avec soi sans ordonnance. L’idéal est de contacter la compagnie aérienne pour savoir précisément ce que l’on a le droit d’emporter et quels sont les justificatifs nécessaires.

Notre conseil : si possible, garder la totalité de ses médicaments avec soi en cabine est une sage précaution, car les bagages perdus, ça existe ! Il peut également être utile de noter les coordonnées d’un établissement de santé situé à proximité du lieu de séjour et de demander à son médecin le nom d’un spécialiste sur place. Enfin, sur place, les températures excessives pourront poser problème. Là encore, il convient de lire les notices afin de pouvoir conserver au frais les médicaments le nécessitant.

Carte Blanche Santé
Source:
Conseils voyage Air France, http://www.airfrance.fr. http://www.pasteur-lille.fr/fr/sante/conseil_voyageurs.html.
Crédit image : Fotolia.com © Pogonici

Les dernières actus :

Les appareils auditifs se recyclent !


mardi 21 novembre 2017 08:55
Votre ancien appareil auditif ne vous est plus d’aucune utilité ? Il peut se...

Moins d’obésité quand les pères s’occupent de leur enfant


mardi 21 novembre 2017 08:55
Quand les pères participent à l’éducation des enfants, le risque d’obésité...

Hypertension pendant la grossesse, un risque d'AVC par la suite


mardi 21 novembre 2017 08:54
Première cause de handicap acquis des adultes, les accidents vasculaires cérébraux...

Le rugby, comme le foot, expose aux commotions cérébrales


mardi 21 novembre 2017 08:54
On savait déjà qu'en faisant des « têtes », les joueurs de football s'exposaient...

Manque de vitamine C, le scorbut est de retour !


mardi 21 novembre 2017 08:54
Le scorbut est une carence en vitamine C qui touchait, autrefois, les marins...




© Ma santé facile, 2017. Contact | Plan du site | Respect de la vie privée et Mentions légales