Santé de la bouche et des dents : 5 idées reçues à combattre

Par Dr Catherine Solano le 31 Mai 2016
En 2016, la journée internationale de la santé bucco-dentaire a été une occasion pour combattre les idées fausses pouvant entraver la bonne santé de la bouche et des dents, sachant qu’un bon état bucco-dentaire influence considérablement l’état de santé général.

Les soins dentaires coûtent cher. C’est faux !

L’Union Française pour la Santé Bucco-Dentaire (UFSBD) rétablit la vérité : les soins préventifs, conservateurs (détartrage, scellement des sillons, dévitalisation, traitement des caries, radiologie) et certains soins chirurgicaux (extraction dentaire) sont pris en charge par l’Assurance Maladie à 70 %, le reste par les assurances complémentaires (30 %). En revanche, il est vrai que plus on tarde, plus les maladies bucco-dentaires sont graves, plus les soins devront être importants, plus ils seront coûteux et moins ils seront bien pris en charge (prothèses, bridges et autres appareillages).

Le dentiste fait mal. C’est faux !

La peur d’avoir mal chez le dentiste (partagée par 29 % des Français) peut retarder voire empêcher les actes préventifs et certains soins. Or « la douleur est aujourd’hui prise en charge pendant et après la visite au cabinet dentaire ». Les techniques d’anesthésie utilisées par les chirurgiens-dentistes sont très efficaces pour une bonne gestion de la douleur.

On ne peut pas échapper aux caries dentaires. C’est faux !

Grâce aux campagnes de prévention faisant la promotion de l’hygiène bucco-dentaire, la fréquence des caries dentaires a diminué de moitié au cours des vingt dernières années. Aujourd’hui, 56 % des enfants de 12 ans sont indemnes de toute carie, contre seulement 12 % en 1987. Mais on peut encore faire mieux !

La santé de la bouche n’a aucun lien avec la santé générale. C’est faux !

La cavité buccale joue un rôle essentiel dans la mastication, la digestion, la respiration, la phonation et l’expression faciale. Si certaines affections (diabète, maladies cardiovasculaires) favorisent l’apparition ou l’aggravation de maladies bucco-dentaires, inversement les bactéries situées dans la cavité buccale peuvent facilement se retrouver dans la circulation sanguine et atteindre d’autres organes comme le cœur, les reins, les poumons, et être responsables ou aggraver certaines maladies.

Il est inutile de soigner les dents de lait puisqu’elles vont tomber. C’est faux !

Même si elles ont une durée de vie limitée, les dents de lait ont une importance capitale dans la définition le visage du tout-petit, pour guider les dents définitives, manger, parler. Quant aux enfants qui ont des caries sur des dents de lait, ils ont ensuite trois fois plus de risque d’en avoir sur leurs dents définitives. Outre soigner les caries sur les dents de lait, la prévention est par conséquent essentielle, en évitant notamment de laisser les enfants s’endormir avec un biberon de lait, de jus de fruit ou de boisson sucrée…

Carte Blanche Santé
Source:
Union française de la santé buccodentaire (UFSBD), http://www.ufsbd.fr.
Crédit image : fotolia.com © nenetus

Les dernières actus :

Le fil dentaire : une nécessité quotidienne


mardi 27 juin 2017 19:15
L’Union française de la santé buccodentaire (UFSBD) recommande l’utilisation du...

Bien traiter son diabète protège aussi le cerveau !


lundi 22 mai 2017 19:15
Pour les diabétiques qui ont parfois du mal à se motiver pour équilibrer au mieux...

Fumer provoque des caries et détruit les gencives


mardi 25 avril 2017 19:15
C’est une affirmation qui a failli se trouver imprimée sur les paquets de...

La prévention de la DMLA est dans l'assiette !


mardi 18 avril 2017 19:15
La fréquence de la dégénérescence maculaire ou DMLA augmente avec l'âge : environ...

Des séances de sauna pour prévenir la démence ?


lundi 9 janvier 2017 19:15
Ceux qui pensent que la prévention est forcément contraignante risquent de changer...




© Ma santé facile, 2017. Contact | Plan du site | Respect de la vie privée et Mentions légales