3ème plan autisme : vers un dépistage précoce

Magazine santé, les dossiers Santé

Magazine santé, les dossiers Santé

3ème plan autisme : vers un dépistage précoce

Le mardi 7 mai 2013 à 09:20
Autisme Dépistage
  • Marie-Arlette Carlotti, Ministre déléguée chargée des personnes handicapées et de la lutte contre l'exclusion, vient de dévoiler le 3ème plan autisme (2014-2017). Celui-ci comprend 5 axes d’intervention et prévoit notamment un dépistage précoce, dès 18 mois, ainsi qu’une nouvelle orientation vers les méthodes éducatives et non plus psychanalytiques.

 

« La France accuse un retard de plusieurs décennies sur la prise en charge de l'autisme » et ce nouveau plan s’articulant autour de 5 axes a été longtemps attendu :

  • Diagnostic précoce
  • Accompagnement tout au long de la vie depuis l’enfance
  • Soutien aux familles
  • Recherche
  • Formation de tous les acteurs intervenants.

Le diagnostic précoce est le point le plus important de ce plan autisme. Alors que la précocité de la prise en charge est un gage d’efficacité, le diagnostic n’est généralement porté que vers l’âge de 2 ans. L’objectif actuel est de déployer les moyens nécessaires pour une détection des troubles du spectre autistique dès 18 mois. Ainsi, début 2015, le carnet de santé inclura une grille de dépistage des premiers signes dès l'âge de 18 mois.

Les professionnels de la petite enfance, les puéricultrices, les assistantes maternelles, les enseignants et les médecins seront impliqués dans ce repérage de l’autisme. Concernant la prise en charge, des pôles régionaux d’intervention spécialisés auprès des très jeunes enfants repérés seront mis en place. Seront ainsi créées 700 places pour les petits en unité d'enseignement en maternelle, 1 500 places d'accueil en plus pour les adultes autistes, et 350 places "de répit" de courte durée pour enfants, adolescents et adultes autistes. Par ailleurs 5 000 professionnels du secteur médico-social seront formés aux méthodes éducatives.

À noter qu’avec ce plan « la France s'oriente vers une méthode de prise en charge de l'autisme plus éducative » et met « en cause la méthode psychanalytique qui prévalait jusqu'alors ». 

Les familles ne sont pas oubliées avec 15 millions d’euros destinés à renforcer l’accueil, le conseil et la formation des parents via les Centres Ressource Autisme (CRA).

 

Par Isabelle Eustache le 07 Mai 2013, Source:
3eme Plan autisme, Ministère de la Santé, 2 mai 2013.
Crédit image : Fotolia.com © Dmitry Ersler


A LIRE AUSSI :

Trouvez votre conseiller

Rechercher

Ma santé facile

recrute !


Expérimenté(e) ou jeune diplômé(e),
découvrez vos opportunités de carrière.