Brocolis contre autisme ?

Magazine santé, les dossiers Santé

Magazine santé, les dossiers Santé

Brocolis contre autisme ?

Le lundi 24 novembre 2014 à 19:15
Autisme
  • Les brocolis et les choux en général sont déjà connus pour être d’excellents aliments, simplement parce qu’ils sont des légumes (pensez aux 5 fruits et légumes par jour), mais aussi pour leur effet démontré en prévention des cancers. Il y aurait d’ailleurs en cours plus de 700 études sur les effets des choux sur la santé !

Une de ces études vient de mettre en évidence un effet positif très prometteur d’un composant des brocolis, le sulforaphane, sur les signes de l’autisme.

L’autisme est ce que l’on appelle un trouble envahissant du développement se manifestant par des difficultés dans les interactions sociales, la communication et le comportement, plus ou moins sévères selon le type d’autisme. Les personnes souffrant d’autisme peuvent présenter des stéréotypies, répétitions sans fin du même acte ou des mêmes paroles.

Un groupe de 44 hommes et jeunes garçons âgés de 13 à 27 ans souffrant d’autisme modéré à sévère a participé à cette étude. Parmi eux 26 ont reçu un placebo et les autres du sulforaphane à une dose de 9 à 27 mg par jour pendant 18 semaines. Leur comportement a été observé avant l’étude, pendant et après les 18 semaines de l’étude.

Résultat, les personnes ayant consommé le produit actif ont vu les signes d’autisme diminuer dès la première observation, la quatrième semaine après le début de l’étude. Puis leur comportement s’est encore amélioré au fil de l’étude. Les chercheurs ont par exemple constaté des interactions plus positives avec les personnes de l’entourage, des habiletés améliorées dans la communication tandis que les comportements répétitifs typiques de l’autisme avaient diminué, comme se balancer ou battre des mains. Les améliorations constatées ont été notées par les chercheurs à partir de scores objectifs et confirmés par l’observation de l’entourage des personnes autistes.

Après l’arrêt de l’étude, donc l’arrêt de la consommation de sulforaphane, les améliorations constatées ont régressé et les participants sont revenus à leur état antérieur. Notons que la toxicité du produit actif a été qualifiée de négligeable par les chercheurs.

Les auteurs estiment ces résultats si encourageants qu’ils seront peut-être à l’origine de nouveaux traitements. Même s’ils reconnaissent qu’il s’agit d’une petite étude avec des personnes souffrant de types d’autisme variés rendant moins facile l’exploitation des résultats.

En attendant plus d’études, comment profiter des vertus des brocolis ? Il est conseillé de consommer si possible de toutes jeunes pousses de brocolis qui contiendraient 20 fois plus de substance active que les brocolis adultes. Encore faut-il en trouver sur le marché ! Les autres types de choux contiennent les mêmes composants, mais souvent en quantité moindre que les brocolis : choux-fleurs, choux de Bruxelles, choux blancs, choux rouges, choux romanesco, etc.

Par Dr Catherine Solano le 24 Novembre 2014, Source:
- Kanwaljit Singh, Susan L. Connors, Eric A. Macklin, Kirby D. Smith, Jed W. Fahey, Paul Talalay and Andrew W. Zimmerman. Sulforaphane treatment of autism spectrum disorder (ASD) vol. 111 no. 43 PNAS (Proceedings of the National Academy of Sciences of th United States of America Kanwaljit Singh, 15550–15555, doi: 10.1073/pnas.1416940111
Crédit image : Fotolia.com © M.studio


A LIRE AUSSI :

Trouvez votre conseiller

Rechercher

Ma santé facile

recrute !


Expérimenté(e) ou jeune diplômé(e),
découvrez vos opportunités de carrière.