Premier bébé né après une greffe d’utérus

Magazine santé, les dossiers Santé

Magazine santé, les dossiers Santé

Premier bébé né après une greffe d’utérus

Le mardi 14 octobre 2014 à 19:15
Naissance Greffe
  • C’est une très belle première mondiale : une femme qui avait bénéficié de la greffe d’un utérus a donné naissance à un bébé qui se porte bien. Il s’agit donc de la première grossesse après une greffe de l’utérus.

Cette greffe avait été décidée du fait d’une affection génétique (syndrome MRKH). Elle fut le fruit d’une dizaine d’années de recherches, pour aboutir au don d’un utérus par une femme amie de la famille, qui était âgée de 61 ans et ménopausée 7 ans avant le don. Il a fallu ensuite recueillir les ovules de la bénéficiaire de la greffe et réaliser une fécondation in vitro. À l’issue de cette FIV, 11 embryons ont été congelés et un seul d’entre eux a été implanté dans l’utérus greffé un an plus tôt. Trente et une semaines plus tard naissait un garçon de 1,775 kg en bonne santé, malgré sa prématurité de 2 mois et demi.

Ce premier succès est vraiment important car jusqu’à présent toutes les tentatives antérieures s’étaient soldées par des échecs, comme en Arabie Saoudite en 2000 et en Turquie en 2011.

Cette première mondiale donne beaucoup d’espoir aux femmes souffrant dans le monde d’un utérus interfolié, complètement retourné sur lui-même. Une centaine de femmes en France pourraient ainsi être concernées par ce type d’opération. Pour l’instant, huit autres femmes suédoises ont bénéficié elles aussi en 2013 d’une greffe d’utérus à partir d’une donneuse vivante. Espérons que leurs futurs bébés valideront la technique conçue par le professeur Mats Brännström (Université de Gothenburg). Il faudra malgré tout encore de nombreuses années avant que cette technique ne soit parfaitement au point pour être réalisée en routine. Mais il s’agit d’un réel progrès, qui va s’ajouter à ceux de la procréation assistée pour aider les couples stériles à trouver des solutions pour leur légitime demande d’enfants.

Par Dr Philippe Presles le 14 Octobre 2014, Source:
The Lancet, octobre 2014.
Crédit image : Fotolia.com © motorradcbr


A LIRE AUSSI :

Trouvez votre conseiller

Rechercher

Ma santé facile

recrute !


Expérimenté(e) ou jeune diplômé(e),
découvrez vos opportunités de carrière.