Pas de sport en cas de forte fièvre !

Magazine santé, les dossiers Santé

Magazine santé, les dossiers Santé

Pas de sport en cas de forte fièvre !

Le mardi 12 décembre 2017 à 12:13
Sport
  • Entre les sportifs qui ne veulent pas stopper leur entraînement à cause d'une infection hivernale et les malades qui pensent que «se bouger» les aidera plus vite à retrouver la forme en éliminant les toxines par la sueur, encore trop nombreux sont ceux qui font du sport en dépit d'une fièvre. Or ils prennent un risque important sans le savoir !

Un risque de myocardite avéré

Les virus impliqués dans les infections hivernales sont nombreux et parmi eux, certains peuvent fragiliser le cœur. L'atteinte du muscle cardiaque (heureusement le plus souvent sous une forme mineure) pourrait ainsi concerner 10 % des personnes touchées par une infection virale. La plupart ne s'en rendent pas compte car les symptômes - en particulier la fatigue, la sensation que le cœur s'emballe et/ou des vertiges - peuvent être mis sur le compte de la fièvre.

Personne n'est épargné
Les personnes ayant déjà un cœur malade sont en première ligne, mais pas seulement. La pratique d'une activité physique au cours d'un épisode viral chez une personne ayant un cœur sain est aussi pointée du doigt : elle aurait déjà conduit à la mort subite de plusieurs sportifs.

Interdiction formelle
C'est l'un des messages clés délivrés par les cardiologues : «Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures)». En d'autres termes, la pratique d'un sport reste contre-indiquée tant que la fièvre et les courbatures persistent et ce, même s'il n'y a pas de signe évident d'atteinte myocardique.

Le sport en prévention, c’est oui !
Avoir une activité physique modérée en dehors de tout épisode infectieux, est en revanche une très bonne idée pour de multiples raisons : moins de stress, moins de risque d'hypertension artérielle, de diabète, de surpoids, et stimulation de l’immunité. Avec le sport, on peut ainsi espérer éviter toutes ces infections hivernales !

Par Dr Nathalie Szapiro le 12 Décembre 2017, Source:
- Club des cardiologues du sport : «Les 10 règles d'or, Cœur et sport, absolument, pas n'importe comment», mars 2015, http://www.clubcardiosport.com/info.php?spa_id=4.
- Arch. InterN. Med : «The prevalence of myocarditis and skeletal muscle injury during acute viral infection in adults: measurement of cardiac troponins I and T in 152 patients with acute influenza infection», K. Greaves et al., 2003; 163-165-8.
- Réalités Cardiologiques : «Faut-il éviter le jogging après un rhume ?», Dr S. Doutreleau, 2010, http://www.realites-cardiologiques.com/wp-content/uploads/sites/2/2010/11/0712.pdf.
Crédit image : AdobeStock


A LIRE AUSSI :

Trouvez votre conseiller

Rechercher

Ma santé facile

recrute !


Expérimenté(e) ou jeune diplômé(e),
découvrez vos opportunités de carrière.