Lexique : Affection cutanée

Magazine santé : Dictionnaire Santé, plus de 10 000 définitions

Magazine santé : Dictionnaire Santé, plus de 10 000 définitions

Lexique : Affection cutanée

Affection cutanée


Les toxidermies sont définies comme les réactions cutanées consécutives à l'administration systémique de produits pharmaceutiques utilisés dans un but diagnostique, préventif ou thérapeutique, par voie entérale (digestive) ou parentérale (autres que digestives).
Ce sont les plus fréquentes des manifestations secondaires dues aux médicaments (30 à 50%) et tous les médicaments peuvent en être responsables.
Près de 80% des réactions sont des réactions prévisibles, dose-dépendantes, d'origine non immunologique (réactions pseudo-allergiques).
Les tableaux cliniques de l' allergie médicamenteuse sont extrêmement variés. Parmi ceux-ci, les manifestations cutanées sont très nombreuses :
Représentées principalement par des exanthèmes maculopapuleux , les plus fréquentes des toxidermies pouvant évoquer une rougeole , une rubéole ou une scarlatine …, des urticaires et oedèmes de Quincke ,
Parfois un simple prurit isolé, une nécrose cutanée parfois hémorragique, des troubles de la pigmentation ( chloasma …), des pseudoporphyries (voir phorphyrie ), une photodermatose .
L' érythème pigmenté fixe est une manifestation spécifique d'une toxidermie.
Parmi les autres manifestations il faut distinguer les réactions cutanées graves pouvant mettre le pronostic vital en jeu : les syndromes de Stevens-Johnson et de Lyell , les érythrodermies , les vascularites .
Parfois les médicaments peuvent aggraver, voire induire, certaines maladies auto-immunes comme le lupus érythémateux disséminé la dermatomyosite …

Actualités correspondantes :

Trouvez votre conseiller

Ma santé facile

recrute !


Expérimenté(e) ou jeune diplômé(e),
découvrez vos opportunités de carrière.